Forest and Wildlife Law Enforcement in Central Africa

Expandmenu Shrunk


Mars 2011

Un des groupes de gendarmes sensibilisésDes séances de formation ont été organisées aux deux écoles de gendarmerie de Libreville les 1, 2, 3, 4, 7, 11, 14 et 18 mars 2011. Ces séances ont permis d’informer les gendarmes sur l’importance du trafic de produits fauniques, de vulgariser la législation faunique et d’améliorer la collaboration interministérielle.

Différents supports didactiques ont été préparés et devraient être imprimés en mai. Il s’agit de prospectus et d’affiches présentant les espèces intégralement protégées, du guide juridique et finalement d’affiches présentant les principales espèces fauniques sujettes au trafic.

Toujours en mars, le Président de Conservation Justice a appuyé le projet PALF (Projet d’Appui à l’Application de la Loi sur la Faune sauvage) en République du Congo. Cette mission consistait à appuyer l’enquête relative à un cas particulièrement important dans le Nord du Congo et plus précisément à Pokola dans la Sangha. En effet, quatre écogardes du projet PROGEPP ont été incarcérés pour complicité dans le braconnage d’éléphant et le trafic d’ivoire. Ils ont finalement été condamnés à quatre années de prison ferme. Par ailleurs, des braconniers et vendeurs d’ivoire ont également été condamnés à des peines de 12 à 18 mois de prison ferme durant le même procès.

Comments are closed.