Forest and Wildlife Law Enforcement in Central Africa

Expandmenu Shrunk


Les sanctions de justice sont encore peu dissuasives au Gabon

Ivoire Minvoul Mai 2019

 

Différents tribunaux des localités du Gabon ont tenu, des audiences qui ont permis de boucler certaines de ces affaires de trafic des produits de faune. D’un tribunal à l’autre, des cas ont été bouclés ou des verdicts reportés à des dates ultérieures.
Les sanctions les plus lourdes proviennent du Tribunal de Franceville (Haut-Ogooué) où DJAMAL HAMADOU (Habib) a été condamné à un an de prison ferme pour récidive sur la détention et la vente d’ivoire. Ensuite, trois chasseurs, Hervé YEMBENGOY, Patrick MPIREBO et Egide LEKOUNE, ont été condamnés à un an de prison ferme pour chasse d’une espèce intégralement protégée (éléphant) et détention illégale d’armes. Camille BALA et Parfait NZOTE ont, à leur tour, été condamnés à 1 an de prison dont 4 mois avec sursis pour complicité. Ces décisions fortes devraient dissuader les trafiquants de faune.

Dans la pressehttps://africtelegraph.com/gabon-4-mois-a-1-an-de-prison-pour-des-trafiquants-divoire/

https://www.gaboninitiatives.com/audiences-trafic-produits-faunes-peines-dissuasives/

Comments are closed.