Forest and Wildlife Law Enforcement in Central Africa

Expandmenu Shrunk


TRAFIC DES ESPECES PROTEGEES/Des os de baleine saisis au PK9

Un fait rare s’est produit en février dernier sur le marché noire des produits des espèces protégées au Gabon. MAVOUNGOU Célestin, MOUKAGNI Hugues, MAMBARY Christ Junior et MOUNGONGA Aurélien, ont été arrêtés le 19 février par la brigade de gendarmerie du PK9. Les quatre trafiquants possédaient une importante cargaison d’os de baleine, une espèce exposée au grand trafic à cause de sa grande valeur sur le marché.

Les gendarmes, avec le soutien de l’ONG Conservation Justice, ont pu mettre la main sur 26 os de baleine à bosse et un pot de graisse tirée de la chair de ce grand mammifère.

Classée en annexe 1 de la Convention sur le Commerce International des Espèces de Faune et de Flore menacées d’extinction (CITES), la baleine est une espèce intégralement protégée. Le Code Forestier interdit et réprime le trafic des espèces animales intégralement protégées. A cet effet, des efforts sont fournis par les autorités pour endiguer ce phénomène endémique. Malgré cela, certaines personnes continuent de brader le patrimoine faunique au mépris de la loi. C’est le cas en l’espèce de ces quatre détenus.

Ils répondront des faits de détention, de transport et de commercialisation des trophées d’une espèce intégralement protégée, en violation aux dispositions des articles 92,274 et 275 du code forestier.

La presse en parle : https://www.agpgabon.ga/societe-culture/details/1941/-trafiquants-de-plus-en-prison-pour-dtention-dos-de-baleine

https://www.gaboninitiatives.com/trafic-especes-protegees-os-baleine-saisis-libreville/Os de baleine saisis à Libreville Mars 2019

Comments are closed.