Forest and Wildlife Law Enforcement in Central Africa

Expandmenu Shrunk


Braconnage et trafic des espèces protégées : les verdicts pour les malfrats à l’intérieur du pays

Les trafiquants et braconniers mis aux arrêts depuis près de neuf mois ont connu l’épilogue des procédures de justice engagées après leurs interpellations. Pour l’essentiel, la peine maximale de six mois a été appliquée et de nombreuses amendes ont été infligées dans le but de dissuader les délinquants qui sont susceptibles de pratiquer la récidive une fois sortis de prisons.

20180618_131350

Comments are closed.