Forest and Wildlife Law Enforcement in Central Africa

Expandmenu Shrunk


AALF / JUIN 2018: 5 opérations et 8 personnes mises aux arrêts en juin 2018

Huit personnes en tout ont été interpelées pendant le mois de juin par les éléments des différents brigades de recherche et de lutte contre la criminalité en collaboration avec l’administration des Eaux et Forêts et l’ONG Conservation Justice.

Pour commencer le mois, c’est Sanya Akinkoboye et ses complices Guy Fabrice Kombé et Fadel Maganga qui ont été arrêtés à Makokou entre le 29 mai et le 1er juin. Le 5 juin, Jean-François Ekazama  est pris par la brigade centre de Gendarmerie de Mitzic. Le 12 juin, c’est Oswald Ndong Nzé qui est interpelé à Makokou. Le Burkinabé Oumsaoré Noufou est lui pris le 12 juin à Koulamoutou. le 18 juin, Franck Iménou, un gabonais de 42 ans se retrouve dans les filets de la Gendarmerie à Lambaréné. Il faut compter une douzaine de pointes d’ivoires ainsi que d’autre produits tirés de plusieurs espèces intégralement protégées.

IMG-20180531-WA0023
Akinkoboye et complices à Makokou20180618_131350WP_20180605_19_05_23_Pro35151249_1927500523949289_642498004783202304_o35432238_1933092640056744_7223636393413574656_o

Comments are closed.