Forest and Wildlife Law Enforcement in Central Africa

Expandmenu Shrunk


  • Des trafiquants d’ivoire surpris en pleine transaction dans un hôtel

    Les défenseurs de la faune ont une nouvelle fois démontré leur détermination à lutter contre le trafic des espèces protégées au Gabon. Les faits se sont déroulés dans la petite ville de Mandji. L’équipe d’intervention a pu saisir quatre pointes d’ivoire durant une opération éclaire menée dans un hôtel le 17 janvier courant, dans le département de Ndolou (province de la Ngounié). Malgré leur fuite, deux des quatre trafiquants ont été appréhendés. Le groupe d’intervention était appuyé par l’ONG Conservation Justice. Mevime Nze Arthur (36 ans) et Makalouba Arnaud (38 ans) et deux autres trafiquants en fuite possédaient 33 kg d’ivoire.

    trafic2.pjp_

    Deux trafiquants appréhendés à Mandji
    Deux trafiquants appréhendés à Mandji

     

    Articles de presse en un clic

    https://www.agpgabon.ga/societe-culture/details/1656/Deux-trafiquants-divoires-arrts–Mandji

    http://gabonews.com/fr/actus/societe/article/mandji-des-trafiquants-surpris-en-pleine

    https://www.gaboninitiatives.com/protection-faune-trafiquants-surpris-transaction-chambre-hotel-mandji/


  • Résultas de Conservation Justice au Gabon : 2010 – 2018

    Résultas de Conservation Justice depuis 2010 au Gabon :

    https://youtu.be/CZwsdgyLcRQ

    - PROJET AALF (APPUI A LA LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE FAUNE)
    414 trafiquants de faune arrêtés par les forces de l’ordre et Eaux et Forêts grâce à Conservation Justice, dont 326 condamnés à la prison ferme.
    156 autres cas sur la faune suivis par Conservation Justice, dont 126 condamnations à la prison ferme.
    1509 articles de presse sur les résultats de Conservation Justice au Gabon en matière de lutte contre le trafic de faune
    - PROJET ALEFI (APPUI A LA LUTTE CONTRE L’EXPLOITATION FORESTIERE ILLEGALE)
    249 Villages parcourus et appuyés dans le cadre de leurs droits et devoirs, dont les Cahiers des Charges Contractuelles
    174 exploitants forestiers illégaux interpellés par les Eaux et Forêts et les forces de l’ordre grâce à Conservation Justice, dont 10 condamnés à des peines de prison ferme
    64 autres cas suivis, dont 3 condamnations à la prison ferme.
    352 articles de presse sur les résultats ALEFI au Gabon.


  • Arrestation de 5 trafiquants d’ivoire et saisies de 10 pointes d’ivoire entre octobre et novembre

    IMG-20181022-WA002228792883

     

    MBABA Maxime, ABA Madi Baba et KASSA Ali ont été arrêtés le 22 octobre à Libreville avec deux défenses d’ivoire qu’ils essayaient de commercialiser. Les 2 et 5 novembre, ce sont KANTE Diango et ABOU Amadou qui sont arrêtés chacun avec 4 pointes d’ivoire, respectivement à Libreville et Mouila.

    Les décisions de justice n’ont malheureusement pas été à la hauteur dans tous les cas.

    https://fr.allafrica.com/stories/201811260924.html

    http://www.gabonews.com/fr/actus/environnement/article/gabon-des-decisions-de-justice-peu-dissuasives-a?fbclid=IwAR0_AOHz2sDE8MsPq27fK0RytElKZZVHwWfCvPAx_7Iocuk3WPt9vQy89wc

     


  • Arrestation de 9 trafiquants de faune en août 2018

    Au cours du mois d’août 2018, 9 trafiquants de faune ont été arrêtés grâce au projet AALF et plusieurs cas ont été jugés :

    • 02 août 2018 à Lambaréné, condamnation d’Imenou Franck à 12 mois d’emprisonnement ferme et à 200 000 FCFA d’amende.
    • 02 août 2018 à Lambaréné, arrestation de Mangui Jean Jules, Tondène Roméo, Pindjilobe Briolle, en possession de 2 pointes d’ivoire sectionnées en 6 morceaux
    • 04 août 2018 à Lambaréné, arrestation de Mockea Endecko Houilly et Mamba Gabin en possession de 1 crâne et 2 peaux de panthère
    • 05 Août 2018 à Makouké, arrestation de Tsanga Matediani Guy Roger en possession de 2 pointes d’ivoire
    • 06 août 2018 à Tchibanga, arrestation de Paga Auguste, Mamadou Koita et Mbaki Ditengo Jean-Christian en possession de 2 peaux de panthères
    • 09 août 2018 à Lambaréné, condamnation de N’Tchango Jean-Christian à 6 mois d’emprisonnement dont 1 avec sursis, 100 000 Francs CFA d’amende et 1000 000 FCFA de dommages et intérêts.

    20180802_185613 IMG-20180806-WA0005 Lamb 2 WP_20180806_10_09_46_Pro